Un projet LAND ART - ARTS VISUELS à Régina en GUYANE du 11 Mars au 7 Avril 2019


Voilà, ça commence comme cela, un mail de Solenne Macadré, le 9 Juin 2018 qui est à l'initiative de ce projet : 
 "Je suis enseignante en Guyane Française en école maternelle. Mes collègues et moi même, dans le cadre du projet PEAP (Plan d'Education aux Arts et Patrimoines ), proposé par le Rectorat de Guyane et la DAC, souhaiterions trouver un/une artiste intéressé pour venir à résidence sur notre commune."
Une demande incroyable, un beau projet en Guyane, c'est une belle aventure artistique!
 Il faut remplir le dossier pour le 17 Juin, un peu court, mais ça se fait avec les nombreux échanges photographiques et par mails avec Solenne qui est très réactive. D'un projet de 2 classes , nous passons à 5 classes sur quelques jours et c'est une demande en résidence d'un mois à l'école Maurice Léanville qui est transmise pour le projet " Les palmiers sous toutes leurs formes". 
Acceptation de la résidence en  Octobre, c'est parti ! Billets d'avion, vaccin, valise... et pleins d’idées dans la tête qui se concrétiseront et s’affineront sur place.



Départ de Nantes le 09 Mars 2019.
 J'arrive à Cayenne après 12h de vol avec 4h de décalage en moins.
Je suis très bien accueillie, hébergée par Solenne, Violaine et Léa,
 enseignantes de l'école qui me feront aussi découvrir 
une partie de la Guyane lors des weekends.
J'arrive à Régina par une petite route sinueuse le dimanche,
 c'est à 120 km de Cayenne.
De nouveaux paysages verdoyants et beaucoup de palmiers, je découvre enfin Régina et son école. Je commence mes ateliers le lendemain matin...
Un très beau reportage photos de Régina par ISISYA ICI !

 

École côté Maternelle.

 

École côté Elèmentaire.

Nous commencerons le projet par les créations avec éléments de récupération, puis les réalisations Land Art avec des éléments plus pérennes et finirons avec tout ce qui est végétal, la chaleur et l’humidité modifiant très vite ce qui est fraîchement collecté.
25 à 35 degrés avec un fort taux d’humidité, du mal à respirer sur 2 à 3 jours.
Pour tout ce qui se fera en intérieur, nous utiliserons la bibliothèque, salle climatisée,
 un grand confort pour tous.   L'aboutissement du projet est un parcours artistique de l'école
 à "Palmiers en fête", une manifestation locale du 06 et 07 Avril.
Un fil conducteur, notre mascotte : OUISTITI, un petit singe
 qui veut découvrir Régina et participer aux décors de la fête.
 Un seul problème, il est très timide et voudrait se cacher
 dans les classes sur un palmier.
Nous lui en fabriquons donc un, dans chaque classe. 
Les enfants sont ravis de l'aider !
Ces palmiers seront dispersés dans le village pour
 une "chasse aux palmiers", le jour de la fête.
 
 LE PALMIER RECYCLABLE : Les CE1 ( classe de Léa )


Comment réussir à réaliser un gros tronc 
avec plusieurs rouleaux de diamètres différents ?
Une bonne recherche technique, les élèves élaborent un système de raccord charnière entre 2 rouleaux, un peu de ruban adhésif et ça tient !


Nous déchirons des poches de plastique de couleur pour décorer le tronc et voilà que quelqu'un a construit un lit baldaquin pour Ouistiti ! Gentille intention !


Découpage et mise en peinture de bouteilles plastiques qui serviront de palmes.


Une autre recherche ingénieuse pour réaliser une cosse de graines de palmier
 à la demande des élèves avec Léa, leur maîtresse.

 

Et voici le premier palmier : Le Palmier recyclable !

 

Avec Bruna, accompagnatrice AESH de la classe.
Les élèves de l'élémentaire portent tous un tee shirt rouge
 et ceux de la maternelle, un tee shirt orange.

LE PALMIER DE MAGUY : Les PETITS et TP ( classe de Violaine )



Réaliser des boules de papier kraft , pas si facile pour ces petites mains !
Collage sur un rouleau.


De la peinture à l'éponge et des traits verticaux à la fourchette 
pour adhérer au programme des compétences graphiques du moment.
Puis un rappel de traits noirs aux feutres entre les traces blanches 
avec Iranir, ATSEM de la classe.


 La structure d'un vieux parapluie permet de soutenir les palmes.
Recyclage d'un objet important en Guyane, aussi bien pour le soleil que pour la pluie, 
on le comprend très vite aux premiers coups de soleil sur les épaules... 


Ouistiti est ravi de cette nouvelle cachette !

                                          

Le palmier sera baptisé " le Palmier de Maguy ", en souvenir d'une autre petite chimpanzé qui a emprunté le palmier,
 elle aussi, chez les plus petits !
Une copine de Ouistiti !

 LE PALMIER ÉLECTRIQUE : Les CP ( classe d'Anne )

Un autre palmier pour les CP en lien avec " L'arbre rouge" de Mondrian.
 A voir en cliquant sur le lien.


Le tronc est fait d'un carton de récupération de réfrigérateur.
Décollage de la couche superficielle du carton pour ôter les écritures
 et donner un aspect moins lisse au tronc.
 
 

Un gros travail de peinture !

 

Les enfants ont adoré passer des fils électriques dessus dessous
 qu'Arman nous a fournis.

 

Et, on leur fait des petits frisottis pour leur donner plus de volume.

 

De petites fenêtres dans le tronc nous font découvrir
 les photos des enfants de la classe avec écriture de leur prénom. 

 

Voilà, le Palmier électrique !

 LE PALMIER YIN YANG : Les CE1 - CM1 ( classe de Rachel)

Un palmier "écriture" pour les plus grands, genre positif, négatif en noir et blanc. 


Peinture du tronc en noir.

Recherche de noms de palmiers, à écrire ou à réaliser 
avec des lettres découpées dans des journaux ou magazines. 
Les enfants listent 16 noms de palmiers et il y en a encore beaucoup plus !
Je découvre avec eux des variétés de palmiers, pour moi, inconnus.

 

Noms blancs sur le tronc noir, noms noirs sur les palmes blanches.

 

Beaucoup d'étiquettes à coller, dessus, dessous les palmes.
Je vous rassure, nous avons utilisé la photocopieuse
 pour multiplier les premiers noms écrits et faits de découpages.
Un vrai travail de patience !
 

Et voici ce palmier, nommé le Palmier YIN YANG, par les enfants !

 

 PALMINO : Le Palmier des MOYENS ( classe de Solenne )



Les élèves déchirent avec joie de vieux draps.
On a le droit !


Les morceaux de draps sont trempés dans le plâtre et enroulés autour du gros rouleau.
Beaucoup de "blanc", un peu partout !

 

Travail des lignes brisées et obliques sur les palmes en carton 
en relation avec le travail graphique des élèves. 
Ouistiti est ravi de toutes ces cachettes !

 

Les enfants donneront le nom de PALMINO au palmier,
 nom d'un album qu'ils ont lu en classe et beaucoup aimé.
  LES BRACELETS RECUPERATION : Les PETITS et TP

Des bracelets pour palmiers qui seront installés au dernier moment à " Palmiers en fête" du 6 et 7 Avril, afin d'éviter l’humidité et les averses assez nombreuses. 


Collage d' éléments de récupération pour les Petits.
 Tri des déchets et recyclage.
Notion de volume.


Un petit coup de bombe rouge ou or !

 

En place, le premier jour de la fête.
Une façon de mettre en avant les palmiers et de les regarder autrement !

 


   LES BRACELETS GRAPHIQUES : Les CP


 Graphismes en noir sur des bandes de papier pour les CP.


 

Recherche de rythmes et graphismes.

 

 Les enfants les collent en faisant des ponts pour donner plus de relief !

 

Installation.

 

Avec la pluie, cette œuvre éphémère évoluera pendant le weekend
 en délavant les graphismes, jusqu'à les faire presque disparaître.

   SUSPENSION DE FIBRES VEGETALES :  Les CE2 - CM1


 

Un joli matériau naturel, que cette fibre végétale des cocotiers,
 nous ne pouvions pas faire autrement que de l'utiliser !
 Elle sert au niveau local à faire des sacs, des chapeaux...


Assemblage des fibres végétales avec des aiguilles de pin qui viennent
 de la métropole et exactement de la Bretagne. 
Et , oui, elles étaient dans ma valise avec l'intention de faire de la couture !
Les élèves réalisent différentes formes de suspension  qui seront accrochées
au  ficus près de la scène.


D'autres décorent de vagues noires des cadres de récupération en polystyrène
 pour y mettre à l'honneur cette fibre végétale.

 

Un peu trop de vent qui chahute les réalisations.

 

Suspensions en place et effets de transparence.

 

 


   SUSPENSIONS DE FEUILLES : Les PETITS, TP et les MOYENS


Ramassage de grandes feuilles sèches avec Iranir, ATSEM 
dans la classe des Petits et Ouistiti qui est dans le panier !

Une couche recto verso de vernis colle sur les feuilles 
pour les garder plus longtemps en extérieur
avec Rosanna, ATSEM dans la classe des Moyens.


Avec les Moyens

 

Enfilage sur un fil électrique.

 

Les réalisations suspendues aux branches de l'amandier devant l'école.

 

Une petite pose photos pour les Petits !

 


  TISSAGES ET TRESSAGES : Les CP

Une belle expérience avec des jeunes de la MFR de Régina qui viennent faire
 découvrir la technique du tressage aux CP. 
Une technique locale pour réaliser des paniers et des décorations.


Un bel échange entre ces jeunes de 15 ans à 17 ans et les élèves de 6-7 ans
 qui montreront la technique et accompagneront les CP dans leurs gestes.



 

Reprise avec la classe et la maîtresse, Anne, sur d'autres palmes.
Un bon réinvestissement !


Voici les nouveaux décors pour la fête !


Ils seront ensuite accrochés aux treillis de bois de
un lieu essentiel sur la commune dirigé par Tania Saint Aimé.

 

 Un tissage végétal au musée ! 
 

Nous nous servons de la trame du treillis 
pour passer de longue tiges au dessus en dessous.

 

Recherche de couleurs végétales différentes et arrangement esthétique.


De plus près !

 

De l'autre côté avec effets de transparence.

 


 

Installation Tissage et Tressage.
En une semaine, les couleurs ont changé,
 c'est une réalisation évolutive et éphémère.

 


   DANSE DES QUATRE PALMIERS : Les CE1 et les MOYENS

Premières réalisations en extérieur avec des éléments peu périssables, 
il faut que ça reste encore en place 15 jours !


Petits mandalas au pied de quatre palmiers pour les CE1 avec des graines de palmiers comme les parépous, le wassaï ... coques de noix de coco, bois, carrelage cassé ...
Pas beaucoup de minéraux à récupérer.


Voici les 4 minis mandalas !

 


 

C'est au tour des MOYENS de casser des petits morceaux de bois. 
Certains ont bien la technique avec le pied ! De vrais petits bûcherons !


Un chemin de bois se dessine en slalom autour des palmiers. 
Il faut beaucoup de patience et beaucoup de bois !

 

Un chemin d'enfants, aussi, avec Solenne, la maîtresse !

D'un autre point de vue !
La danse des quatre Palmiers.



   SPIRALE DE NOIX DE COCO : Les CE2 - CM1

Création à partir de la photo de la spirale Jetty en référence à l’œuvre de 
                                                       Robert Smithson Cliquez ICI !
Pour nous, elle sera faite de noix de coco. Elle s'intégrera aux deux petits palmiers.

Comme de vrais petits déménageurs, les élèves s’affairent
 à porter les noix de coco et à les placer.


Pas n'importe comment : toujours dans le même sens.

 

 Et mesure sur chaque tour de la spirale pour avoir le même écart 
à l'aide du parapluie comme unité de mesure !




Les noix de coco vertes seront disposées au milieu à l'initiative des élèves.
Nous tendons une ficelle pour nous diriger de façon rectiligne. 
 

Voici la double spirale de noix de coco !


  ÉQUILIBRE MUSICAL DE NOIX DE COCO : Les CE1  

Une idée qui me tenait à cœur depuis le début : un équilibre de noix de coco !
Et quand j'ai expliqué qu'il fallait les percer pour pouvoir les enfiler sur des tiges de fer,
 j'ai vu de grands yeux se tourner vers moi ! Pas possible !
J'argumente, je tiens bon et c'est Léa qui prend l'atelier avec ses élèves ! Merci Léa !
Le weekend suivant, elle teste les trous à la perceuse électrique avec son père.
Et c'est parti !



Les élèves peignent,  par deux les noix de coco,
 en noir et blanc pour en faire des notes musicales.
Rapprochement avec les noires et blanches.


Le temps de perçage a été très long et difficile,
 il a fallu s'y reprendre à 2 fois car les trous étaient trop petits.
 Merci à Léa et sa sœur pour leur aide ! Une histoire de famille.
Patience a été le maître mot !

 

Arman nous a planté des tiges de fer près du Musée et ce sont les enfants 
qui ont disposé les noix de coco à leurs convenances.

 

 Voici l'équilibre musical de noix de coco !

   HISTOIRE DE TRIANGLE ET LIGNES VERTICALES : Les PETITS et TP 

Trois palmiers disposés en triangle derrière l'écomusée qui m'interpellent !


Une histoire de triangle commence, en disposant des noix de coco avec les petits.
 Une ficelle nous sert de cordeau pour faire de belles lignes.
Attention les fourmis rouges sont sur les troncs de palmiers, 
et ça pique , plus que les moustiques ! 

Réalisations de lignes verticales, compétence graphique du moment
 à acquérir pour les petits.
Lignes de parépous et de cosses de palmiers en suivant toujours la ficelle au sol.

 

Vue d'ensemble de la réalisation.
 

Du haut des fenêtres de l’écomusée.
Un autre point de vue du côté du fleuve : l'Approuague.
 

Ouistiti est très content !

 


  RÉALISATIONS FLOTTANTES : CE2 - CM1 et les MOYENS 

Il ne faut pas oublier de se pencher sur le fleuve : l'Approuague, très important au niveau local, pour le commerce autrefois, le tourisme et les transports...
Nous sommes partis pour des réalisations flottantes Land art. 

Pour cela, un cadre support à fabriquer avec des bambous, 
recherche de système d'attache avec de la corde.


Utilisation de différentes sortes de palmes et tressage.


Recherche de quelques éléments décoratifs.

 

Les Moyens réalisent aussi leur réalisation flottante.
 

Par deux, ils font tourner la bobine de fil.


Des palmes, au dessus, en dessous et quelques notes de couleurs.
 

Une bonne émergence d'idées !

Installation le samedi matin pour que ça reste en place, 
il y a quand même du courant et il faut gérer les marées.


C'est  Ocilvado,  piroguier à Régina qui va m'aider à cette installation.
Il faut planter les piquets en arc de cercle pour suivre la ligne des moucou-moucous. 
Une corde en anneau qui va descendre et monter au fur et à mesure des marées.


Quand le fleuve descend !


RIDEAU DE FEUILLES : CE1
Une arche près de l'église, qui mérite un habillage. c'est parti pour un rideau végétal !


Les enfants récupèrent des feuilles d'amandier, qu'ils vont attacher 
les unes aux autres avec des aiguilles de pin.

 

Un travail de couture très minutieux.
Les élèves cherchent à faire la plus grande guirlande et ne s'arrêtent plus !

 

Installation du rideau de feuilles à l'arche de l'église.
 

De plus près ! Un effet de superpositions avec
 un paysage de verdure et de lasure bleue qui transparait.

 


 BARREAUX DE FEUILLES : CP et les MOYENS


 

Même système pour les CP et les MOYENS.

 

 

Cette fois ci pour remplacer les barreaux des rambardes du petit marché couvert !

 

Nous avons eu bien du mal à attacher ces guirlandes de feuilles dans leur décor.
 En 2 jours, dans la salle climatisée , elles sont devenues très sèches et cassantes.

  LE REGIMANDALA : toutes les classes de l'école

Un mandala collectif où tous les enfants se retrouvent
 dans une création collective sur la dernière semaine.

 

Un endroit central pour ce mandala, 
 autour de la statue de Mr Régina sur la place du village.
Utilisation de bois, de noix de coco, de graines et de cosses de palmiers,
 d'algues, de palmes... 

Avec les CM1-CM2 :


Des alignements minutieux.


Avec les CP : 


Les enfants font partie intégrante au mandala !



Avec les CE1 : 


Un rayonnement de palmes.


Avec les CE2-CM1 : 


Des algues violettes récupérées au niveau du fleuve.
Des ronds faits de graines de wassaï.


Avec les CP : 




De plus près !


Avec les PETITS - TP :



Des feuilles de palme à détacher et à placer en oblique.





Avec les CE2 - CM1 : 


Réalisation de petits triangles.


Avec les PETITS - TP :


Des petites lignes verticales avec des palmes entre les étoiles.


Quelques petites branches pour que ça ne s'envole pas !


Avec les MOYENS : 


Mise en place de grandes palmes pour donner un côté plus aérien au mandala.
Les fleurs sont disposées  le vendredi, pour en garder les couleurs le weekend.



 


 

LE STAND DE L' ÉCOLE : qui a reçu un prix.



 

Avec une vente de palmiers . 
Une vraie pépinière, de la graine à l'arbre à l'initiative de Solenne 
qui a constitué aussi une vraie encyclopédie des palmiers.

 

Cherchez l'intrus !

 

A L'ECOMUSEE :
Une exposition photos des travaux plastiques et Land art des enfants lors de cette résidence  et une intéraction avec un artiste, Mr Michel Nero et mes photos de réalisations LAND ART.
Reportage ICI !


 FIN de " PALMIERS EN FÊTE"


De nombreuses activités ludiques, des découvertes locales : le chocolat, les oiseaux, l'ancienne rhumerie, les danses , l'artisanat et la restauration...
Une dernière note de couleurs avec les kayaks en attendant l’année prochaine ! 

Pour moi, un dernier petit reportage photos du village ICI !
avant de reprendre l'avion le lendemain avec Ouistiti ! 
Un grand au revoir aux écoliers de Régina et toute l'équipe pédagogique,
le lundi matin, un moment rempli d'émotions. 

D'autres photos sur ma page Facebook : ICI !

On en parle dans la presse : 

MERCI A TOUS, SANS QUI CETTE PREMIÈRE RÉSIDENCE
 N'AURAIT PAS ÉTÉ LA MÊME :
Merci aux enfants, aux parents, à l'équipe pédagogique,
 aux services techniques, à la mairie, à l'Ecomusée, aux habitants
 et aux partenaires financiers ( la DAC, ministère de la culture ; 
la DAAC, le rectorat;  et la FEAC pour le vol ).